Veuillez patienter

Ne pas recharger la page durant le traitement.

Comment éviter les problèmes sur AirBnB, Booking, Abritel, TripAdvisor...

Cela ne concerne qu'une minorité de voyageurs, mais peut vous coûter très cher!

Les escroqueries ou mensonges lors d'une demande de réservation sont nombreux :

  1. Le voyageur réserve votre logement avec un faux compte (très facile)

  2. Le voyageur réserve avec une carte volée.

  3. Le voyageur réserve seul et vient avec des amis faire une (grosse) fête.

  4. Votre voyageur signale l'impossibilité d'avoir accès à votre logement pour se faire rembourser (s'il ne peut pas venir et que vous ne remboursez pas).

  5. Logement loué pour prostitution (de plus en plus courant).
  6. Le voyageur veut squatter votre bien.

... et la liste est longue

 

Quelles en sont les causes ?

1- Les plateformes (AirBnB, Abritel ou Booking...) ne vous protègent pas (ou peu) en cas de litige, et ne chercheront pas à vérifier vos dires :  le voyageur sera remboursé puis relogé intégralement à vos frais ... sans compter les 100€ de pénalités, le mauvais commentaire pour annulation et vous serez blacklisté sur certaines plateformes.

2- Les politiques d'annulations vous autorisent à ne pas rembourser les voyageurs s'ils annulent au dernier moment, et les voyageurs veulent récupérer leur argent. Ils sont donc prêts à tout pour que vous les remboursiez, peu importe la façon.

3- Pourquoi ne pas passer des vacances gratuites en se servant des failles des plateformes ?

 

Peu importe votre business, il y aura toujours des personnes malhonnêtes, et il faut savoir s'en protéger.

 

Les conséquences :

  1. Votre logement est dégradé (canapé lit, salle de bain, baies vitrées, stores ou cuisine à changer).

  2. Votre mobilier est volé (télévision ou matériel hifi, décoration, objets de valeurs).

  3. Des énormes frais de remise en état sont nécessaire (plusieurs milliers d'euros).

  4. Vous devez annuler vos réservations le temps de remettre votre logement en état.
  5. Votre état mental qui vous poussera à arrêter rapidement la location courte durée.

    Votre assurance ne vous couvrira pas dans tous ces cas de figure !

 

Comment éviter ces types de désagrément ?

 Pas de caution, pas de clés !

  • Demander une pièce d'identité à tous vos voyageurs. La loi ne vous l'interdit pas, et cela vous sera utile en cas de dépôt de plainte.

  • En inscrivant dans votre annonce que vous exigez un dépôt de garantie : en réservant, le client accepte explicitement votre règlement intérieur. S'il tente de se faire rembourser, il vous suffira de dire à la plateforme que votre voyageur a enfreint vos règles en refusant de verser la caution : vous serez payé et vous pourrez relouer vos nuits s'il ne se présente vraiment pas !

  • En envoyant un message automatique lors de la réservation, en insistant sur la prise de dépôt de garantie. Mieux vaut négocier une annulation sans frais avec le voyageur s'il refuse de verser un dépôt de garantie.

  • En passant le maximum en direct : en plus d'économiser des frais de 20% environ, vous fixez vos propres règles !

 

Demander un dépôt de garantie (de 500 ou 1000€) à vos clients vous permet avant tout de filtrer votre clientèle, en excluant les clients douteux, qui ne prendront pas le risque de se voir retenir tout ou partie de leur caution : en cas de problème, vous pourrez encaisser tout ou partie de la caution (dans le délai de 7 jours), même si le client fait opposition à sa carte bancaire !

 

Essayez gratuitement Wannapay.fr

Il vaut mieux prévenir que guérir !

 

Dernière modification le 28 Décembre 2021 à 22:40